Le forum de Freya

24 octobre 2018, 06:46:17
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?


Participer à la cagnotte en ligne

Le forum de Freya » L'heure du thé » Blabla entre ami(e)s » Morsures de chat : attention !

Auteur Sujet: Morsures de chat : attention !  (Lu 546 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Olena

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 151
  • Karma: 1
  • Sexe: Femme
Morsures de chat : attention !
« le: 14 septembre 2016, 21:11:16 »
Le morale de cette article: RESPECTEZ l'animal !!! Car même moi, si vous me mettiez en rage et je vous mord, je vous garantie que ma salive est pleine de germes pathogènes !  ::)

Source: https://fr.yummypets.com/mag/2014/02/25/morsures-de-chat-attention-25552

Morsures de chat : attention !

Par Agathe Warlop le 25-02-2014 à 14:02

Et oui, les morsures de chat ne sont pas anodines. Une fois sur trois, elles amènent à une hospitalisation, et parfois, ces morsures peuvent vous amener au bloc opératoire selon une étude américaine.
Les morsures de chat, plus grave que celles du chien

Elles sont souvent sous-estimées. Effectivement, en voyant un chat, on se dit qu'il est moins dangereux qu'un chien. Sa mâchoire est bien moins imposante et ils ont plus l'habitude de griffer que de mordre. Mais une morsure de chat peut avoir des conséquences.

 À vrai dire, ce n'est pas la morsure en elle-même qui est dangereuse mais les bactéries présentent dans la salive notamment la pasteurella multocida. Ainsi, une morsure peut très facilement s'infecter au point de devenir mortelle. D'après une étude du Dr Brian Carlsen publiée dans le Journal of Hand Surgery, la plupart des patients qui sont venus aux urgences pour une morsure de chat ont dû être hospitalisés pour des durées allant jusqu'à trois jours. Certains d'entre eux ont même dû passer par le bloc opératoire afin de nettoyer correctement la blessure. Ainsi, 50% des morsures de chat finissent par s'infecter.

Concernant la France, il y a une estimation de 250 000 à 500 000 cas de morsure par an tout animaux confondus et 70 000 nécessitant des soins.

La différence avec une morsure de chien se situe également dans le fait que les chiens ne mordent pas en profondeur à la différence des chats qui vont mordre avec leurs longues canines introduisant ainsi les bactéries en profondeur sous la peau.

La prise d'antibiotiques est donc souvent nécessaire.
 
Complications des morsures de chat

Suite à l'introduction des bactéries, des complications sont fréquentes. Les morsures de chat sont considérées comme des plaies sales puisque la salive est pleine de germes nuisibles pour l'Homme. La pasteurella multocida (présente également chez le chien) se situe dans la flore buccale de presque tous les chats. Elle peut causer de graves problèmes de santé, notamment des infections osseuses.

En général, les complications se présentent sous la forme d'abcès, de lésions tendineuses, de lésions nerveuses et de réduction de mobilité de l'articulation notamment sur des morsures en zones sensibles, c'est-à-dire près d'une articulation ou d'un tendon.

La majorité des morsures ont lieu sur les mains et les poignets.
 
Que faire en cas de morsure de chat ?

Commencez par bien nettoyer la plaie à l'eau savonneuse et n'hésitez pas à appliquer un désinfectant. Si la morsure est profonde et sur une zone à risque, prenez rendez-vous chez un professionnel de santé pour éviter toute infection.

Le mieux est encore d'éviter de se faire mordre car au final un chat mord assez rarement. Ne forcez jamais un chat à vous faire des câlins, surtout si vous ne le connaissez pas. Si vous le sentez mécontent, n'en rajoutez pas en l'énervant et en voulant l'attraper, laissez-le tranquille. Il viendra à vous quand il le voudra.

Évitez également de lui faire peur et sachez repérer les signes annonciateurs d'une attaque comme les crachements ou les oreilles en arrière.

Un chat n'est pas un jouet et il est très indépendant ; il fait ce qu'il veut quand il le souhaite ne l'oubliez pas. S'il a besoin de vous et de vous faire un câlin, il viendra de lui-même.